Marque Employeur et recrutement 2.0 : exemples et bonnes pratiques

Pour la seconde année, RegionsJob a mené son enquête annuelle sur les changements liés au recrutement et à la Marque Employeur depuis l’arrivée des réseaux sociaux. Quelles sont les tendances et les enjeux majeurs ? Pour répondre à ces questions, 12 professionnels ont accepté de partager leur analyse et leur expérience.

Cette seconde édition s’articule autour de deux parties : des analyses sur certains points saillants comme l’expérience candidat, le contenu comme matière première de la stratégie, les nouveaux réseaux sociaux, le choix d’une démarche globale ou locale… Dans la seconde partie, un recueil de témoignages d’entreprises qui partagent leurs initiatives et enseignements en matière de communication RH, marque employeur et recrutement 2.0.

Une des principaux points à retenir est l’importance grandissante et la montée en puissance de l’information disponible en ligne, à la fois côté entreprise, mais aussi côté candidat, avec des contenus voulus et maitrisé (marque employeur, discours RH et CV en ligne) mais aussi des contenus que j’appelle « subis », c’est-à-dire produits par des tiers, et qui contribuent à modeler la réputation employeur ou du candidat. Une plus grande transparence et une accessibilité accrue de ces informations qui, je l’espère, contribuent à fluidifier le marché de l’emploi et faciliter la rencontre et l’adéquation entre candidats et entreprises, entre l’offre et la demande. Mais aussi un enjeu, pour les candidats comme pour les entreprises, avec de nouveaux comportements à adopter.

Les contributeurs de cette étude : Laurent Pernelle de Allianz, le Colonel Conégéro de l’Armée de Terre, Jean-Marc Mickeler de Deloitte, Sébastien Tourné de Disneyland Paris, Marie-Dominique Jacquet de l’Oréal, Marie Pelpel du Crédit Agricole, Arnaud Pottier-Rossi de l’agence Kalaapa, Daniel Prin, Directeur Général de TMP Worldwide, trois intervenants de RegionsJob : Fabrice Mazoir, Flavien Chantrel et Fabian Ropars.

Jai moi-même abordé le sujet de « l’expérience du candidat, vitrine de la marque employeur », que j’avais déjà traité ici.

Partagez ce post

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp

Ces articles pourraient vous intéresser

Robinet fermé : symbole de la pénurie de candidats qui touche les recruteurs de plus en plus fort, d'où la nécessité de mesurer le ROI des actions RH
MARKETING RH

Pénurie de talents : comment mesurer le ROI des RH face aux difficultés de recrutement ?

Le contexte actuel est celui d’une pénurie de talents sur le marché du travail. Les entreprises ont manifestement tout intérêt à investir dans les ressources humaines, pour favoriser le recrutement et la fidélisation de leurs meilleurs éléments. Il est cependant important d’évaluer le rapport entre le coût et les bénéfices de ces actions en ressources humaines afin de prouver leur rentabilité. Comment mesurer le ROI en RH en fonction du contexte actuel du marché du travail ?

recruteur chasseur
MARKETING RH

Le recruteur est-il un chasseur/cueilleur ou un agriculteur ?

La transformation humaine la plus disruptive ne date pas de 1789 mais de 12.000 ans avant notre ère. La révolution néolithique est caractérisée par le passage des tribus de chasseurs/cueilleurs à des communautés d’agriculteurs : deux appréhensions radicalement différentes de l’environnement. Les rapprocher des pratiques de recrutement nous aide à mieux les comprendre.