TRANSITION NUMERIQUE — 20 juillet 2011

Orange vient d’annoncer le lancement de sa nouvelle plate-forme Timeline. Le principe est d’agréger l’ensemble des comptes Twitter du groupe, mais également ceux des salariés qui le souhaitent. Cette initiative pourrait être une partie de la réponse aux questions que se posent les entreprises pour tirer parti de la présence de leurs collaborateurs sur les médias sociaux.

Orange est le premier grand groupe à agréger l’ensemble de ses comptes officiels avec Timeline. Au lancement, environ 60 comptes seront proposés, regroupant des thèmes aussi divers que le cinéma, les infos, la thématique entreprises, répartis sur plusieurs pays. Puis progressivement, les comptes Twitter des salariés qui le souhaitent viendront enrichir cette plateforme. La première impression est très positive, avec une ergonomie très simple, une fluidité et une douceur des animations pour faciliter la navigation. Graphiquement très réussie, le principe des miniatures qui forment un pictogramme (actuellement le #) est amené à évoluer « pour coller à l’actualité » selon le Communiqué de Presse. Une version plus adaptée aux mobiles est déjà prévue.

Au-delà de la volonté d’Orange de faciliter l’accès de ses contenus disponibles sur les médias sociaux, Timeline pourrait être un élément de réponse aux problématiques des entreprises confrontées à la présence (ou non) de leurs collaborateurs sur les medias sociaux :

Identifier de possibles ambassadeurs de la marque au sein du Groupe : Comme tout grand groupe, Orange rencontre des difficultés pour identifier des collaborateurs déjà actifs sur mes medias sociaux. Timeline va nécessairement inciter la plupart d’entre eux à se faire connaître de la direction de la Comm, à l’initiative de ce projet.

Valoriser des collaborateurs qui portent les couleurs d’une marque : Orange valorise la présence de ses collaborateurs, en leur laissant une totale liberté dans leurs choix éditoriaux. Ainsi, Orange va mécaniquement décupler sa surface de visibilité sur une diversité de sujets.

Exploiter des contenus existants pour nourrir la marque : Orange s’affranchit des problématiques de validation des contenus, propres à de nombreuses entreprises, en se contentant d’agréger des contenus existants.

Favoriser l’usage des medias sociaux : Orange va ainsi inciter ses collaborateurs utilisateurs de Twitter à rejoindre Timeline ; les non utilisateurs, auront peut-être envie de rejoindre Twitter, séduits par une interface simple et intuitive, propice à la découverte. Ils auront dans tous les cas accès à l’activité du Groupe sur Twitter, contribuant ainsi à l’évangélisation.

Partage

A propos de l'auteur

Franck La Pinta

J’accompagne depuis plus de 15 ans un groupe bancaire de dimension international dans sa transformation liée aux nouvelles technologies et au digital. J’interviens notamment pour analyser les impacts et exploiter les opportunités de cette révolution numérique sur les process business, la relation client, les ressources humaines, le management, le marketing, la communication.

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *