Bilan d’une année digitale pour la banque

Le cabinet CSC a réalisé une vidéo qui brosse un rapide panorama de quelques innovations et faits marquants dans le domaine du digital appliqué au secteur bancaire.

2015 est-elle l’année 1 du digital pour le secteur bancaire ? CSC a réalisé un bilan sous forme de courte vidéo qui reprend quelques innovations, initiatives ou tendances digitales marquantes qui ont ou auront un impact sur le secteur bancaire.

Sans vouloir être exhaustif ni analytique, il s’agit dans cette courte séquence de montrer que le secteur de la banque connait lui aussi une profonde transformation, portée par l’arrivée de nouveaux acteurs, poussée par les nouveaux usages des clients. Le message à retenir, plutôt positif, est que les banques sont face à des défis multiples, présentés pour la plupart comme des opportunités plus que des menaces. Ces défis se traduisent par de nouvelles technologies (Bitcoin, Blockchain), de nouveaux acteurs (les fintechs), de nouveaux services (les applis bancaires pour Apple Watch).

On pourra un peu regretter que cette vision de l’année digitale du secteur se focalise sur les offres et services sans avoir identifié des initiatives innovantes en matière RH, managériale ou organisationnelle, indispensables pour porter et réussir cette transformation digitale du secteur. Une enquête réalisée récemment auprès des salariés du secteur bancaire pointait l’attente de ces mêmes collaborateurs pour être accompagnés et formés dans cette transformation qu’ils jugent inévitable, positive mais qui est aussi pour eux génératrice d’anxiété en matière de compétences et d’employabilité.

Partagez ce post

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp

Ces articles pourraient vous intéresser

Robinet fermé : symbole de la pénurie de candidats qui touche les recruteurs de plus en plus fort, d'où la nécessité de mesurer le ROI des actions RH
MARKETING RH

Pénurie de talents : comment mesurer le ROI des RH face aux difficultés de recrutement ?

Le contexte actuel est celui d’une pénurie de talents sur le marché du travail. Les entreprises ont manifestement tout intérêt à investir dans les ressources humaines, pour favoriser le recrutement et la fidélisation de leurs meilleurs éléments. Il est cependant important d’évaluer le rapport entre le coût et les bénéfices de ces actions en ressources humaines afin de prouver leur rentabilité. Comment mesurer le ROI en RH en fonction du contexte actuel du marché du travail ?

recruteur chasseur
MARKETING RH

Le recruteur est-il un chasseur/cueilleur ou un agriculteur ?

La transformation humaine la plus disruptive ne date pas de 1789 mais de 12.000 ans avant notre ère. La révolution néolithique est caractérisée par le passage des tribus de chasseurs/cueilleurs à des communautés d’agriculteurs : deux appréhensions radicalement différentes de l’environnement. Les rapprocher des pratiques de recrutement nous aide à mieux les comprendre.