LinkedIn vient concurrencer Universum dans les études d’attractivité employeur

LinkedIn et Universum

LinkedIn vient de publier son palmarès des employeurs les plus attractives. Cette étude s’appuie sur la masse de données disponibles dans les bases LinkedIn. Sans grande surprise, les entreprises les plus attractives appartiennent au secteur des nouvelles technologies : Google, Apple, Microsoft, Facebook. Cette première livraison devrait être complétée par un focus pour la France, disponible à partir du 23 octobre.

LinkedIn a décidé d’investir le domaine des études d’attractivité employeur, et de venir piétiner les plates-bandes d’un Universum. En effet, à l’occasion de leur Talent Connect Event qui s’est tenu à Las Vegas, LinkedIn a dévoilé les résultats de cette étude : « Most InDemand Employer 2012 ».

LinkedIn dispose effectivement d’une immense base de données. Cette étude s’est appuyée sur l’exploitation et l’analyse d’actions des millions de membres inscrits sur LinkedIn, portant sur plus de 15 milliards d’interactions entre les membres et les entreprises présentes. Ces données ont par ailleurs été complétées par une enquête destinée à préciser les activités spécifiques des membres LinkedIn comme par exemple les contacts avec les employés des entreprises, la consultation des profils de ces employés, les visites des pages Entreprises et Carrières…

Encore une fois, sans grande surprise, ce sont les géants des nouvelles technologies qui tiennent le haut du pavé, suivi des marques de grandes consommation, avec une forte domination des américaines évidemment. La première entreprise française, L’Oréal, pointe à la 23 ème position.

Palmarès des 10 entreprises les plus attractives :

1. Google
2. Apple
3. Microsoft
4. Facebook
5. Unilever
6. Ernst & Young
7. Pepsico
8. Procter & Gamble
9. McKinsey
10. Coca Cola

Sur le blog de LinkedIn, Michael Li, le Responsable des études, précise que la taille n’est pas nécessairement un gage d’attractivité, puisque même si les grands groupes sont fortement représentés, 50% du top 100 concernent des entreprises de moins de 7.000 employés.

Les résultats de la France devraient être disponibles le 23 octobre.

Partagez ce post

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp

Ces articles pourraient vous intéresser

Robinet fermé : symbole de la pénurie de candidats qui touche les recruteurs de plus en plus fort, d'où la nécessité de mesurer le ROI des actions RH
MARKETING RH

Pénurie de talents : comment mesurer le ROI des RH face aux difficultés de recrutement ?

Le contexte actuel est celui d’une pénurie de talents sur le marché du travail. Les entreprises ont manifestement tout intérêt à investir dans les ressources humaines, pour favoriser le recrutement et la fidélisation de leurs meilleurs éléments. Il est cependant important d’évaluer le rapport entre le coût et les bénéfices de ces actions en ressources humaines afin de prouver leur rentabilité. Comment mesurer le ROI en RH en fonction du contexte actuel du marché du travail ?

recruteur chasseur
MARKETING RH

Le recruteur est-il un chasseur/cueilleur ou un agriculteur ?

La transformation humaine la plus disruptive ne date pas de 1789 mais de 12.000 ans avant notre ère. La révolution néolithique est caractérisée par le passage des tribus de chasseurs/cueilleurs à des communautés d’agriculteurs : deux appréhensions radicalement différentes de l’environnement. Les rapprocher des pratiques de recrutement nous aide à mieux les comprendre.