LECTURES — 08 septembre 2013

Après les lectures de l’été, consacré à redécouvrir des classiques, s’évader dans des romans historiques, frémir avec un bon polar ou se plonger dans des biographies , voici, à côté des 555 nouveautés annoncées pour la rentrée littéraire 2013, une sélection toute personnelle de quelques ouvrages récents sur nos sujets de prédilection : l’entreprise, le management, les RH, la communication digitale…

e recrutement c.traversDu E-recrutement au Recrutement 2.0 – Camille Travers – Focus RH
L’auteure présente les transformations profondes que le web a apporté dans le process de recrutement. Le sourcing, l’évaluation et la pré-sélection doivent être envisagés différemment. Dans ce livre, elle revient sur l’évolution des usages des internautes-candidats, et sur l’émergence des nouveaux outils du web social, les deux aspects se nourrissant mutuellement. Clairement orienté vers les professionnels des RH qui ne sont pas trop au fait de ces changements, le livre, pédagogique, se fixe comme ambition d’accompagner ces professionnels dans la compréhension et l’utilisation de ces nouveaux outils, et ce à plusieurs phases du process de recrutement. Ainsi le livre est structuré autour de 3 grands chapitres : le web 2.0 comme outil de veille, comme outil de sourcing, comme outil de diffusion. Je retiens de cet ouvrage la volonté de ne pas faire le procès des vieilles méthodes dépassées au profit des nouveaux outils miraculeux, mais d’adopter une position modérée puisque les points négatifs et les difficultés nouvelles sont également mis en lumière.

Geopolitique internetGéopolitique d’internet, qui gouverne le monde – David Fayon – Economica
Non seulement David Fayon connait son sujet, mais il l’a travaillé en profondeur et avec intelligence pour le rendre accessible au plus grand nombre. Ne vous laissez pas effrayer par le titre et plongez dans cette réflexion sur les pouvoirs des grands acteurs de l’internet. La thèse de l’ouvrage est la suivante : internet est devenu aussi vital et indispensable que l’eau et l’électricité, la « colonne vertébrale de la société ». Internet représente un enjeu social, il est devenu un instrument économique et un outil de la puissance politique. L’auteur invite à s’interroger sur les jeux et les enjeux de pouvoirs qui intéressent rarement les internautes, et insiste sur la nécessité de créer une gouvernance qui garantisse les droits fondamentaux de l’internet, alors qu’il est aujourd’hui dominé par une poignée d’états, d’institutions et d’entreprises privées : les fameux GAFA, l’ICANN, les grands équipementiers, les propriétaires des infrastructures…

réinventer les marquesRé-inventer les marques – Jean Noël Kapferer – Eyrolles
L’auteur n’est plus à présenter. Depuis plus de vingt ans, ses ouvrages et ses analyses font référence à travers le monde sur le sujet des marques et de leur management. Je suis d’ailleurs un inconditionnel. Autant dire que j’attendais avec impatience de lire ce dernier opus. Impatience qui a été à la hauteur de ma déception. Certes, on prend un plaisir certain à le lire : l’auteur maîtrise parfaitement son sujet, ses constats sont limpides, ses analyses brillantes, son style efficace et léger, malgré des exemples choisis qui auraient gagné à être un peu moins datés. Cet ouvrage s’ouvre avec un premier chapitre sur la fin des marques et se termine par un troisième qui lui répond sur les marques de demain. J’ai eu plus de mal à comprendre la complémentarité avec le second chapitre sur la marque France, qui semble comme se trouver là par hasard, et aborde la marque France que via des marques francaises. La principale critique que je porterai est que sur ce sujet de la marque France, J.N. Kapferer, en n’allant pas plus loin que le « made in France », est passé complètement à côté d’une problématique essentielle qui anime pourtant l’actualité quotidienne liée à l’emploi, à l’éducation, à la démographie et à la crise : celle de la marque France en tant qu’employeur. Dommage.

langage dirigeants j.bordeauLe langage des dirigeants : une métamorphose – Jeanne Bordeau – Les Editions de l’Institut
Dans son dernier ouvrage qui se présente comme un manifeste, la spécialiste du langage des entreprises et du storytelling exhorte les chefs d’entreprises à revoir leurs modes de communication. En effet, la communication des entreprises est fortement impactées par le numérique. Qu’il s’agisse de la remise en cause des autorités traditionnelles, de l’émergence des conversations face aux dogmes, de l’instantanéïté des échanges, du nouveau rôle des collaborateurs-ambassadeurs ou du règne de l’émotion parfois facile, les dirigeants doivent revoir en profondeur leurs prises de parole et adopter un langage juste et vrai pour pouvoir toucher des publics toujours plus sollicités, toujours plus critiques. Jeanne Bordeau aborde également le sujet de la marque employeur ; elle m’a d’ailleurs fait l’honneur de reprendre une citation extraite de nos échanges sur ce thème. J’en profite pour la remercier une nouvelle fois pour la richesse de nos échanges et sa confiance.

couv CommunityManagementCommunity Management, fédérer des communautés sur les médias sociaux – Paul Cordina et David Fayon – Pearson
Cet ouvrage se propose d’expliquer le métier de Community Manager, son rôle dans l’animation des communautés en ligne, et comment la présence en ligne contribue à la stratégie marketing. Ce livre se veut très pratique, en listant les actions à mettre en place au quotidien pour acquérir et animer une communauté, développer l’audience, organiser la production de contenu, anticiper une crise. Est aussi abordé le sujet de la stratégie de veille et de présence. Comme souvent dans ce type d’ouvrage, il est illustré d’exemples d’entreprises (Nestlé, La Poste, Orangina, Danone, Air France, Bouygues Télécom…) et de réflexions d’experts. Enfin, il contient le premier annuaire des community managers francophones, réalisé en partenariat avec RegionJob et Anov Agency. Le principal intérêt de cet ouvrage est d’adopter une vision « du point de vue de l’entreprise », puisque les auteurs travaillent, l’un chez Nestlé, l’autre au groupe La Poste, ce qui changera des traditionnels livres de recettes qui fourmillent de « YakaFoKon » et d’exemples de start up californiennes tellement innovantes dans le 2.0, mais bien loin des réalités quotidiennes et des préoccupations de la plupart des entreprises.

Partage

A propos de l'auteur

Franck La Pinta

J’accompagne depuis plus de 15 ans un groupe bancaire de dimension international dans sa transformation liée aux nouvelles technologies et au digital. J’interviens notamment pour analyser les impacts et exploiter les opportunités de cette révolution numérique sur les process business, la relation client, les ressources humaines, le management, le marketing, la communication.

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *