MARKETING RH — 05 janvier 2015

Que souhaiter aux RH pour cette année 2015 ? Parviendront-elles à concilier les exigences contradictoires que l’on attend d’elles : répondre aux objectifs économiques et satisfaire les préoccupations sociales, s’adapter à l’environnement économique et maintenir l’engagement des collaborateurs, participer à la transition numérique, devenir plus stratèges, mais se concentrer sur des dossiers imposés comme la réforme de la formation et le compte pénibilité…? Comme en 2012, lorsque j’avais réuni 12 salopards, voici un florilège de ce que l’on peut souhaiter aux RH pour 2015, avec les mêmes contributeurs, plus quelques nouvelles recrues, et cette fois-ci également des contributions de pétroleuses RH. RH ou pas, je vous souhaite une très bonne année 2015.


Arnaud Pottier Rossi : L’année 1 du basculement de l’innovation
En 2015, la curiosité n’est plus un vilain défaut et devient un geste de survie. Que puis-je souhaiter pour 2015 aux RH ? Tout d’abord la santé pour eux et leur famille ! D’un point de vue professionnel, je dirais de ne pas perdre pied avec la réalité, et donc d’être ouvert sur ce qui les entoure. Le monde change, évolue à une vitesse déconcertante et ne pas en prendre conscience est suicidaire. C’est la croissance exponentielle de la robotique, l’utilisation du big data, les MOOC,  les nanotechnologies, les progrès de la santé qui vont modifier notre rapport à la vie, à la mort. C’est l’évolution de demain que l’on ne connait pas encore aujourd’hui ! Tous ces changements qui bouleversent notre société vont modifier directement notre rapport au travail, à l’entreprise et aux RH. Comment réussir à appréhender ces évolutions et limiter la casse ?  Celui qui saura le mieux anticiper n’est pas celui qui s’investit corps et âme dans les nouveautés, celui-la y laissera des plumes. Il vaut mieux fonctionner par petites initiatives, tester à petite échelle, analyser et comprendre le succès ou l’échec. De cette démarche, on en retire de l’expérience et un ancrage. La première redonne la liberté de penser par soi-même au lieu de s’en remettre à ces dits « experts » en tout genre. Le second, un sonar pour jauger les innovations et l’usage qui en est fait.
Tous les intervenants des TedX Paris des années précédentes avaient annoncé que 2015 serait l’année 1 du basculement de l’innovation, un vrai boom voyant émerger des avancées en préparation depuis plusieurs années, il s’agirait donc de ne pas laisser passer cette opportunité.
@APottierRossi : Co-founder de Kalaapa, agence de communication RH, Communication de marque, Relations publics et Média et bloggeur sur www.breakingthewalls.fr

Benoit Anger : Think Talent first
Je souhaite tout d’abord une merveilleuse et heureuse année à la #cliqueRH ! J’aurais pu écrire “mobile first” tant les smartphones sont désormais un device incontournable pour tout candidat (et donc tout recruteur). Mais au-delà de l’outil, je souhaite que nous favorisions l’éclosion des talents, de tous les talents. Ceux de nos Grandes Ecoles comme ceux qui ont fait d’autres choix de cursus. Les jeunes diplômés mais aussi les seniors. Les entrepreneurs tout autant que les managers. Bref, tous ceux qui ont la capacité et la volonté de contribuer à la croissance de nos organisations… pour passer d’une culture encore trop centrée sur le diplôme à une culture davantage fondée sur les compétences. Compétences que nous développerons d’ailleurs de plus en plus tout au long de notre vie grâce aux MOOCs et COOCs.
@Benoit_Anger : Directeur Développement et Admissions de SKEMA Business School

Jean Christophe Anna : Pensez mobile
En 2015, offrez enfin une véritable expérience mobile à vos candidats ! Le mobinaute n’est pas un internaute ordinaire, mais c’est bel et bien un candidat potentiel. Pensez mobile ! Passez de l’horizontalité de l’écran d’ordinateur à la verticalité du smartphone, de la souris au doigt, du clic au touch ! Et surtout, donnez au candidat la possibilité de postuler directement, rapidement et … simplement depuis son mobile.
@Jchristopheanna : Évangélisateur – Recrutement mobile et social – #rmsconf et #rmsnews

Didier Baichere : Moins de dialogue et plus d’actions
Ravi de retrouver la #cliqueRH au moment où une véritable crise de l’engagement sidère l’entreprise. Nous écrivions ici tout le bien et l’espoir que nous fondions dans l’animation des communautés de talents et dans les médias sociaux pour les animer en interne comme en externe. Des communautés, socle de l’entreprise, pour éviter à nos leaders la désagréable sensation de se faire déborder par une base affamée d’aventures, voilà ce que nous avions en tête. Indiscutablement nous avons réussi à enclencher un début de transformation digitale dans nos entreprises… Le véritable ciment d’un dialogue modernisé 🙂 Aussi, pour 2015 je nous souhaite une ambition contradictoire : « moins de dialogue et plus d’actions ! « Moins d’analyses et de mises en garde au profit d’une stratégie RH 2015 centrée sur le déploiement d’actions qui rassure nos collaborateurs et qui place l’évolution professionnelle au coeur du message de l’entreprise. Des équipes RH moins techniques, plus bienveillantes et 100 fois plus à l’écoute des tendances externes à l’entreprise pour que les conditions d’une innovation collective émergent dans nos communautés de talents  🙂
@dbaichere : #ambianceur, Directeur des Ressources Humaines @dcnsgroup

Vincent Berthelot : Concilier la puissance de l’humain à celle du digital
Je souhaite aux RH de trouver le courage d’affronter leur quotidien administratif tout en pensant déjà à demain et imaginer comment ils peuvent concilier la puissance de l’humain à celle du digital. Il leur faudra trouver le temps de se poser les bonnes questions dans le flot ininterrompu des sollicitations internes et externes, un moment de respiration, un moment de méditations sur leur condition de RH !
@vinceberthelot : Conseil en stratégie d’utilisation des médias sociaux en RH, Entreprise 2.0 et social business.

Emeline Bourgoin : #2015 talents
Je souhaite aux DRH de trouver #2015 talents, de gérer #2015 beaux projets et #2015000000 followers !
@Emyllusion : DRH de Dailymotion

Hubert Callay : Engager un dialogue sincère
Je souhaite aux spécialistes RH et digital que leurs audiences internes (et externes) leur fassent part de leurs avis sur les initiatives engagées de manière franche et honnête – sans vraie conversation, la transparence n’est qu’un vain mot. L’explosion digitale rend caduques les postures de “sachants” – ni les RH ni les communicants, ni les spécialistes du digital ne peuvent s’arroger le monopole de la connaissance.
@hubertcallay : Responsable digital et nouvelles technologies chez @MazarsGroup

Flavien Chantrel : Avoir le temps de (vraiment) se former
La transformation digitale des entreprises est un des thèmes les plus bouillants du moment et les RH ont un vrai rôle à jouer dans l’accompagnement de ce changement. Mais pour cela, il est important qu’ils se forment eux-mêmes pour bien assimiler les nombreuses évolutions qu’a connu leur métier ces dernières années, comprendre les impacts des nouvelles technologies sur les entreprises, les nouveaux métiers ou la mutation des anciens… On ne peut que leur souhaiter d’avoir le temps, l’énergie et l’envie de le faire, pour que le gap entre enthousiastes et réfractaires au numérique se comble un peu plus !
@moderateur : Responsable Médias Sociaux et Contenus Web chez RegionsJob

Laurent Choain : Protéger les idées naissantes
Accroître son écosystème, avoir plus de 500 nouveaux contacts LinkedIn et pas que des nervis ou des collègues, aussi des jeunes qui débutent, envoyer 100 tweets pas trop cons sur le métier, faire un TED talk, commencer ou finir sa thèse, participer à RMS conf ou à TruParis, contribuer aux communautés et aux discussions sans hésiter 107 ans, embaucher des jeunes brillants, penser comme Drucker (en gros, bend it like Beckham mais pour les managers) protéger les idées naissantes, être le GO de sa boîte, être employable au-delà de son job du moment, être par réflexe bienveillant, promettre beaucoup et délivrer plus, avoir toujours une idée d’avance mais mieux encore, être ingénieux dans la mise en oeuvre des idées, aller faire un tour à San Francisco, Shanghai et Vienne, si possible y amener des amis qui en ont besoin pour retrouver le moral, faire de tout ce qu’on fait un chef d’oeuvre, un destin et une âme et le permettre aux autres sans trop savoir quelle récompense nous est réservée. En 2015 comme en 2014 et comme en 2022. Andiamo.
@LaurentChoain : Président du Cercle de la Prospective RH

Francois Coupez : Protégez la sécurité des données des salariés et candidats potentiels
Parmi les souhaits aux RH pour 2015, je leur souhaite de ne pas oublier une composante essentielle pour la confiance dans la marque employeur des salariés et candidats potentiels : la sécurité de leurs données. L’affaire Sony Pictures Entertainment, où les pirates informatiques ont directement menacé les employés identifiés grâce aux informations soustraites à l’entreprise, ne doit pas mener à un haussement d’épaules se résumant à “Nous, on ne fait pas de films sur la Corée du Nord, on ne risque rien !” Les cas où les directions RH des entreprises sont ciblées par les vols de matériels informatiques ou d’intrusion sur les SI se multiplient. La sécurité, et la confiance qui en découle, sont essentielles à la nécessaire transformation numérique de l’entreprise à laquelle les RH sont confrontés. Elles sont également des moteurs de la e-reputation de l’entreprise : les salariés ne pardonnent pas facilement une usurpation d’identité permise grâce aux données très précises conservées dans les SI RH. Mon souhait s’énonce donc simplement, mais sera compliqué à exaucer (comme toutes les bonnes résolutions du Nouvel An) : ne laissez pas la sécurité être aspirée avec l’eau du bain numérique, réagissez, anticipez, formez, pensez les processus et SI RH non seulement RH 3.0 by design mais également privacy by design (voire legal by design, soyons fous 😉
@f_coupez : Avocat à la Cour, Spécialiste en droit des nouvelles technologies, Associé-Gérant du cabinet ATIPIC Avocat, enseignant @AssasNTIC et @CELSAMISC

Thierry Delorme : accompagner les transformations de vos organisations
Cher(e)s DRH, et plus largement chers acteurs RH, je vous souhaite, pour 2015, d’accompagner les transformations de vos organisations et de vos process afin de toujours mieux répondre aux attentes et besoins des collaborateurs et à la performance de vos entreprises. Attention toutefois à la transformation à marche forcée sous l’impérieuse pression des nouveaux diktats RH : la transparence flirte souvent avec le consensus mou, une nouveauté n’est que rarement une innovation et un tweet ou un post ne sont pas, me semble-t-il, des signaux majeurs de digitalisation ! Et si, en 2015, l’imagination et les idées devenaient tendances…
@thierry_delorme : directeur conseil engagé de l’ @agence_orc et blogueur dégagé sur communication-et-rh.com

Didier et Emilie Dubois : devenir un catalyseur des ambitions collectives
Pour 2015, souhaitons que le Marketing RH transcende le simple message pour devenir un catalyseur des ambitions collectives de l’entreprise, que la technologie et le « Data » soient le tremplin permettant enfin aux professionnels des RH de jouer le rôle de stratèges qu‘ils devraient jouer, et que le « Big Data » demeure ce qu’il est, un outil d’aide à la prise de décision, non une fin en soi. Souhaitons finalement aux RH d’avoir l’audace d’exprimer haut et fort l’importance de remettre les ressources humaines au cœur de la raison d’être des entreprises.
@hrmnetwork : Didier Dubois et Emilie Pelletier, Stratèges Marketing RH et solutions RH numériques, HRM Groupe, Montréal, Québec.

Bertrand Duperrin : Jouez votre rôle dans une transformation digitale concertée
Quoi qu’on en dise la transformation digitale des entreprises est largement préemptée par le marketing et l’IT. La raison en est simple : s’il existe un consensus c’est bien sur le fait que la transformation digitale revient à créer de nouvelles expériences. Mais ne perdons pas de vue qu’il n’y a pas d’expérience client sans expérience employé. Si l’expérience client donne du sens, l’expérience employé est le moteur de votre transformation digitale. L’expérience employé c’est la simplification de la vie en entreprise et l’accroisssement de la valeur délivrée au collaborateur dans le cadre de son travail. De la collaboration au well being en passant par les modèles de management et les process support, c’est repenser la valeur apportée au collaborateur à chaque point de contact avec l’entreprie et remettre les RH au cœur de la transformation digitale autour d’un projet concerté et cohérent avec l’approche client.
@bduperrin : bloggeur sur http://www.duperrin.com et Directeur transformation digitale – Nextmodernity

Olivier Fécherolle : Soyez Optimiste !
DRH, en 2015, je vous souhaite d’être optimiste et de ne pas succomber à la morosité ambiante. Testez des choses, bougez les lignes tout en gardant la pêche. Vous avez la chance d’être l’un des rares au sein du comité de direction à pouvoir réellement agir sur la nécessaire transformation digitale de votre entreprise. Alors osez ! Comme on vous observe, votre optimisme sera un puissant vecteur de transmission de la confiance dont les équipes ont besoin pour affronter les challenges de 2015.
@OlivierFech : Chief Strategy & Development Officer chez Viadeo

Marie Pierre Fleury : Ni moutons, ni chèvres
2015 sera l’année du Mouton ou de la Chèvre en astrologie chinoise. Loin du RH bashing auquel nous avons droit : moutons de panurge du marketing, moutons noirs du digital, recruteurs de moutons à cinq pattes, ménageurs de la chèvre et le choux juridiques et sociaux… L’année 2015 est placée sous le signe de l’émancipation et de la créativité pour les RH ! Professionnels RH, je nous souhaite, sans plus de chinoiseries, une année de l’entrepreneuriat RH. Invitez-vous dans les conseils d’administration pour une entreprise humainement performante. Prenez part aux débats sur les stratégies d’affaires lors des comités de direction. Liberez-vous des lois, décrets et règlements qui continueront de couler à flots, comme les contentieux. Transformez-les en opportunités, prenez des risques pour ne pas chaponner la majorité de talents engagés. Intégrez des communautés d’innovation. Ne vous contentez pas de veiller, contribuez, exercez votre esprit critique, filtrez les innovations RH utiles pour votre entreprise…
Pour s’émanciper des rôles attribués, il faut prendre des risques. Pour être créatif, il faut sortir des pratiques faussement sécurisantes. Pour être un entrepreneur RH, il faut s’oxygéner, s’inspirer et inspirer, passer avec courage et agilité des petites idées aux grandes actions.
@idcarrieres : fondatrice d’id-carrières.com, Directrice Organisation & Relations Humaines de GEOLID

Francois Geuze : Dépasser les modes et réductions simplistes
Que souhaiter pour cette année qui arrive ? Peut être, certainement, qu’elle soit différente de celle qui se referme. Les bonnes résolutions sont fêtes (ouch) généralement pour ne pas être respectées, mais peut être que 2015 poussera plus encore les professionnels RH que nous sommes à ne pas nous arrêter sur l’écume des choses, dépasser les symptômes pour s’attaquer aux causes. Cette première résolution doit donc nous pousser à favoriser le collectif plus que le collaboratif, la régulation plus que le contrôle, l’usage plus que l’outil, la morale plus que la procédure. Ces approches nous permettront peut être d’envisager différemment les innovations dans nos entreprises et organisations en consacrant comme essentiel notre rôle dans l’anticipation et la gestion de la “destruction créatrice” des ressources humaines. La fonction RH est en train de se réinventer, 2015 doit maintenant en amplifier les effets.
@Geuze_f : Master MRH de Lille, Directeur de la recherche O2J.

Aurélie Girard : Ouverture d’esprit et expérimentations
Je souhaite aux professionnels RH une année sous le signe de l’expérimentation. Ne soyez ni technophobes, ni technophiles. Restez ouverts, testez, innovez afin de tirer parti du potentiel offert par le « numérique » (médias sociaux, réseaux sociaux d’entreprise ou autres intranet 2.0…) en gardant à l’esprit que ces technologies sont un moyen et non une fin. Ce n’est qu’en expérimentant que vous pourrez repenser vos pratiques RH et les ancrer dans votre contexte organisationnel, selon vos besoins, votre culture, vos spécificités. Tout est à faire, tout est à construire, personne n’a de recette universelle. Cela constitue une belle opportunité pour la fonction RH et promet je l’espère une belle année en perspective.
@aurelieg34 : Maître de conférences en management à l’IEMN-IAE de Nantes

David Guillocheau : Des innovations RH par milliers
Cher(e)s RH, en 2015 je vous souhaite, avec des arrières pensées que vous aimerez
Des Innovations RH par milliers sans peur de l’insuccès ou d’un ROI pas mesuré
Un SIRH rénové en mode SaaS, bien déployé pour avoir des données top qualité
Des processus hackés et gamifiés en profitant des technos de manière avisée
De belles avancées pour l’engagement des employés qu’on a trop délaissés
Des silos cassés, l’organisation en pyramide inversée, la créativité libérée
La réforme de la formation que vous aurez transformée en opportunités
Un rôle clef dans la transformation digitale dont tout le monde parle
Voila de quoi vous occuper tout le reste de l’année, oui ça promet
Une filière RH connectée devenue communauté animée
Beaucoup de fun… et une fierté d’être RH renforcée
Car sans Talents pas de succès, c’est assuré
Ecoutez, benchmarkez, expérimentez
Bon sang, RH innovez svp !
@dguillocheau : Directeur associé de Talentys

Véronique Jau-Popineau : donner le sens des actions à entreprendre
Depuis quelques jours, de nombreux échanges s’effectuent autour des grandes idées de 2014, et des hypothèses sur ce que sera 2015 ; pour ma part, j’ai retenu quelques grands axes en 2014, et perçoit aussi un certain besoin pour 2015. Tout d’abord, 2014 a été la vulgarisation de la digitalisation de la société, au moins dans son volet économique et business ; les changements fondamentaux des usages de tous les consommateurs en sont la manifestation, qu’il s’agisse des hotels ou des taxis, de nouvelles formes de consommation ont vu le jour… et donc progressivement de nouveaux modes de penser et d’agir quotidiennement s’imposent. Pour 2015 et plus précisément au sein de l’entreprise, je pense que ces changements vont se poursuivre et connaitre les phénomènes majeurs suivants : j’imagine que la feuille de route sera proche des constats suivants, et rythmera l’activité des RH et des managers. Une année de poursuite des changements des transformations et vers plus d’efficacité dans les organisations avec une approche décloisonnée et collaborative, afin de créer l’émulation entre les équipes, entre les collaborateurs, quels qu’ils soient. Compte tenu que j’ai la conviction que l’acculturation numérique est indispensable, en commençant par le TOP management, ces outils et modes de fonctionnement sont quelques-uns des moyens pour faciliter et réaliser ce décloisonnement. Enfin, une certaine pratique du collaboratif dans le temps devrait permettre de rendre acceptable une sorte de changement permanent qui me semble une donnée inhérente à nos actuelles et futures organisations.
Alors, que souhaiter aux RH pour 2015 ? Face à l’omniprésence du changement découlant de la nécessité impérieuse d’adaptation aux nouveaux usages des clients et des collaborateurs, je souhaite aux DRH du courage et de la pédagogie et une forte capacité d’adaptation et d’endurance pour expliquer (le pourquoi), donner le sens des actions à entreprendre (le comment), et mener à leur terme les orientations et décisions prises : compétence, vision et action à 360 !
@JauPoupineau : Responsable Marque Employeur du Groupe La Poste

Lilian Mahoukou : Une plus grande focalisation sur la transformation relationnelle et le leadership latéral
Les bons marketeurs avaient saisi cette nouvelle tendance de la démocratisation, de l’essor des médias sociaux et des plus importantes possibilités de prise de parole par les clients. Une nouvelle relation “Entreprise/Clients” s’est progressivement installée, avec aujourd’hui une place importance de l’écoute, de la création, de la curation et de la distribution de contenus (pour ne citer que quelques points). Jusqu’ici, nous pouvons être d’accord sur le fait qu’une nouvelle relation “Recruteurs/Candidats” s’est installée, avec ces derniers ayant la possibilité d’être bien plus informés avant le passage des entretiens. Le principe de l’alliance largement évoqué par Reid Hoffman (co-fondateur de LinkedIn et co-auteur d’un livre sur cette thématique) part également d’une redéfinition du jeu relationnel, et cette fois-ci il s’agit du rapport “Employeur/Employés”. La transformation relationnelle se situe à plusieurs niveaux, avec cette nécessité d’adaptabilité pour répondre aux nouvelles exigences. Des compétences en leadership latéral viennent justement, en partie, permettre cela et renforcer les liens.
@lilianmahoukou : Consultant et bloggueur sur  www.doppelganger.name

Alexandre Pachulski : 2015 : Revenir à l’essentiel
A l’heure où les technologies sont reines, des objets connectés, du Big data, de la digitalisation de l’entreprise, des SIRH, MOOC, BYOD et autres acronymes, je souhaite simplement aux RH de se rappeler un jour pourquoi ils ont voulu le devenir : permettre à chacun de gagner sa vie dans les meilleures conditions, celles qui lui permettront de se développer harmonieusement et de développer l’entreprise efficacement. Peut-être pas très futuriste comme vœu… encore que 😉
@apachulski : Co-fondateur de Talentsoft et auteur du blog : www.lestalentsdalex.com

Laurent Pernelle : s’ouvrir encore plus et être à l’écoute
Il est encore fréquent de croiser des DRH qui se sentent menacées. Par quoi ? Par tout ce qui est innovant ! Et pourtant depuis maintenant environ 4 ans, la déferlante d’innovations n’a cessé de bousculer nos vieilles méthodes de recrutement avec l’arrivée des médias sociaux. Aujourd’hui, même si nos DRH s’adaptent peu à peu il reste encore du chemin à faire. Pour ma part, en 2015, je pense que l’innovation va encore bousculer l’ordre établi mais plus spécifiquement sur les nouvelles façon de travailler. J’entends par là développer de nouveaux lieux de travail, développer de nouvelles formes de transversalité avec de nouvelles technologies afin d’optimiser les ressources internes de tout type, ou encore, développer de nouveaux modes de partages des connaissances comme les MOOcs et les COOCs. Je souhaite donc aux DRH de s’ouvrir encore plus et d’être à l’écoute de leurs collaborateurs et du marché.
@pernellelaurent : Responsable Marque Employeur – Allianz France

Anne Pestel : Une goutte (ou un seau, au choix) d’audace
Pour 2015 (et les années à venir), j’espère que nos chers experts RH oserons l’innovation au sens large. Cette thématique se rapporte souvent au côté contraignant d’une démarche et souvent de l’échec. Mais qui n’a jamais échoué au juste ? Qui n’est jamais tombé ? C’est en prenant des risques que nous apprenons et que nous allons de l’avant. Au final, quand on regarde bien, il n’y a pas de véritables échecs, il n’y a que des abandons. Toute expérience est bonne à prendre, et non négligeable. Comme le dit si bien Mark Zuckerberg, fondateur et PDG du réseau social Facebook : « Le plus grand risque est de ne pas prendre de risque… Dans un monde changeant très rapidement, la seule stratégie qui est vouée à l’échec, c’est de ne pas prendre de risque. » Ayez l’audace (le courage) de suivre votre intuition et votre cœur !
@AnnePestel : Chargée de Marque Employeur, Community Manager chez CGI, Blogueuse sur La Marque Employeur à la French Touch

Anthony Poncier : S’investir en 2015 dans la digitalisation de leur entreprise
Peut-être est-ce un buzz word, et pour de mauvaises raisons les entreprises ne pensent qu’à ça, mais la digitalisation de l’entreprise a été cette année et sera encore une priorité de l’entreprise en 2015. Or il faut bien le dire, les RH sont loin d’être dans la course. Au début, l’excuse récurrente était : « c’est une question d’outil ». La nouvelle explication est : « c’est compliqué il faut prendre son temps ». Ca fait des années, qu’elles prennent leur temps, et si les DRH passaient du « wait and see » au « test and learn ». 80% des tâches sont automatisables via un SIRH ou délégables. Il faut que les DRH se concentrent sur les tâches à valeurs ajoutées. Quand on sait que la question du management, mais pas que, est un des principaux freins à cette digitalisation, cela montre bien que la RH a un vrai rôle à jouer et une vraie ligitimité, si elle accepte aussi de se transformer et faire évoluer sa culture.
Arrêter de se poser la question de la maturité de la RH face à la digitalisation. Chaque année sont publiés des baromètres sur le niveau de maturité de la RH fasse à la digitalisation. Outre le fait que bien souvent les représentations ancrées chez les RH face à ce phénomène de digitalisation peut faire sourire, ce questionnement récurrent montre bien qu’on est loin du but. Tant que ce type de questionnement existera, cela montrera que les RH ne sont pas matures sur le sujet. Sinon ce questionnement ne ferait pas sens. Exactement comme les mémoires d’étudiants et différents ouvrages qui doivent sans cesse revenir sur les définitions du web 2.0/medias sociaux/collaboratifs quand elles abordent des sujets qui sont liés. Quand les choses sont évidentes, nul besoin de les justifier ou de les nommer.
@aponcier : Social Business & digital transformation Director EMEA at MSLGROUP.

Florence Réal : De la passion, encore et toujours
Pour 2015, souhaitons aux professionnels des RH de la passion, encore et toujours, pour ce métier si varié et en constante évolution ! Du mobile, du social, du digital, de la créativité, un soupçon d’audace, point trop n’en faut, des likes, des followers, et quelques grains d’innovation. Bref, du changement, des projets, de quoi remplir la hotte du Père Noël pour l’année prochaine !!
@floreal74 : Responsable Marketing Recrutement, Accenture France

Stephane Rivière : le digital au service de tous
Je souhaite aux RH de continuer à faire ce lien entre l’économie et l’humain au cœur des entreprises. Je souhaite aux RH de privilégier le fonds aux outils toujours plus nombreux. Je souhaite aux RH d’accompagner au mieux le mouvement du digital au service de tous. Et enfin je souhaite aux RH de ne jamais oublier que dans » RH », il y a « Humain » et qu’elle est là, la vraie ressource. Bonne année 2015 à toutes et à tous
@stephaneriviere : Directeur Conseil de talenteo.fr

Muriel Rocher : Le plaisir de créer du lien social
Je nous souhaite, à nous RH, de faire vivre notre goût pour les relations humaines et de nous donner le temps de construire des relations avec nos équipes, nos collègues du business, avec nos partenaires sociaux, avec les acteurs de notre écosystème au-delà de nos entreprises respectives. Avec une relation professionnelle solide, sincère et challengeante, nous pourrons relever les défis de 2015. Échangeons, collaborons, co-construisons pour développer la performance de nos entreprises !
@MurielRH : Directrice des Ressources Humaines @ingbankfranceRH #RH #digital #innovation

Vincent Rostaing : Sortir du cadre
En 2015 chers RH je vous souhaite de sortir du cadre. Réfléchir d’abord à ce qu’il est humainement possible et efficace de faire en termes de mécaniques de groupe puis de le rendre légal plutôt que de raisonner à l’inverse (ie-directement dans le cadre). Je vous souhaite aussi de prendre réellement la responsabilité des pratiques managériales, aujourd’hui non attribuée dans la plupart des entreprises rencontrées. Cela vous permettra vraisemblablement de conduire l’idée d’un changement et d’une adaptation permanents, seules constantes des années  2015 et au delà… Bref, cette année encore, agilitez vous !!!
@lecairn : Créateur de LE CAIRN 4 IT, cabinet d’architecture en énergies humaines renouvelables

Nathalie Servier : devenir des détecteurs de tendances lourdes
De la passion, de la vision… et la petite dose d’impertinence magique ! La passion pour ce métier qui nous offre l’extraordinaire opportunité de faire émerger les talents et les vocations, s’exprimer les potentiels et les individualités et vivre un collectif au sein de nos organisations, en créant les bonnes conditions… Si vous l’aimez faites le savoir. Si vous l’avez choisi pour vous planquer derrière un bureau… profitez de 2015 pour en changer ! 🙂
La vision : parce qu’en 2015, outre les défis liés au digital et à ses impacts organisationnels et managériaux immédiats… s’annoncent les prémices de nombreux autres bouleversements autour de l’identification et du recrutement de potentiels, de la relation au travail, de l’acquisition permanente des connaissances, de l’intelligence artificielle, de l’économie de partage… qui impacteront fondamentalement l’entreprise demain. Notre boulot ne doit pas se limiter à optimiser le business aujourd’hui, il doit comprendre l’écosystème et les enjeux de demain. Je souhaite aux RH de s’affranchir un peu de la sacro-sainte approche de « business partner » et devenir plus souvent des détecteurs de tendances lourdes, visionnaires pour leur entreprise… Sans oublier l’impertinence : celle qui permet à toute organisation de marquer sa singularité et de ne pas s’endormir sur ses acquis. Je vous souhaite une impertinence intelligente, créative et optimiste : soyez des poils à gratter… professionnels, compétents ET impertinents…  🙂 Une riche, intense et belle année 2015 à tous !
@NathalieSERVIER : Directrice du Développement RH du groupe Babilou

Sandrine Théard : Du temps !
On court tous après, je nous souhaite du temps !
Du temps pour qu’employé se sente interpellé personnellement dans ses échanges avec les RH
Du temps qui permettrait de mettre un garrot sur le flot de responsabilités qu’on impute aux systèmes
Du temps pour éveiller davantage sa curiosité envers les autres, externes ou internes à l’entreprise,
Du temps pour accroître sa créativité et s’épanouir
Du temps pour avoir de l’empathie,
Et puis comme du temps c’est de l’argent, personne ne s’en plaindra 🙂
@lasourcehumaine : Le recrutement sous toutes ses formes – Fomation – Sourcing – Marque employeur – Organisation de #TruMontreal

Laurence Vanhée : En 2015, soyons des RH heureux…
Heureux de contribuer à la création de valeur au sein de nos organisations.
Heureux de créer un contexte épanouissant pour les femmes et les hommes qui composent le tissu social de nos entreprises.
Heureux d’entreprendre, de simplifier, de comprendre, d’apprendre, d’entendre, d’imaginer, de concrétiser, de se réinventer.
Heureux de participer à l’émergence d’un monde meilleur, au profit pérenne et d’en être un des leaders inspirés et inspirants.
Soyons heureux, tout simplement.
@Happy_Laurence : Chief Happiness Officer chez Happyformance

Caroline Vincelet : Appuyez-vous sur l’innovation
Je souhaite à la promo RH 2015 d’équilibrer leur compétence en gestion/développement avec de vraies « antennes » qui leur permettra de capter les changements culturels et sociaux, et d’accepter cette révolution qui touche la communication actuellement. Dans votre management comme pour vos recrutements, appuyez-vous sur l’innovation : allez chercher les gens où ils se trouvent, empruntez leurs médias, faites des réseaux sociaux votre terrain de jeu. Libérez l’information, et engagez-les à parler de leur travail sur la place publique, pour valoriser le projet de tous et faire de votre entreprise un acteur avec lequel on a envie de travailler.
@RH_cvincelet : Consultante RH spécialisée sur la Marque Employeur, la Communication RH et le Community Management RH, avec une attention particulière à la diversité et au handicap. Caroline est actuellement disponible pour un nouveau challenge.

Pour conclure ce billet, je fais le voeu que les RH développent leurs compétences du digital, qu’ils en comprennent les enjeux pour le business de leur entreprise, qu’ils se forment enfin vraiment aux réseaux sociaux, qu’ils comprennent en quoi le big data, le social business, le mobile, le cloud ou l’intelligence artificielle peut faire évoluer leur façon de travailler. Il en va de leur employabilité individuelle tout autant que de leur crédibilité collective au sein de leur entreprise.
Allez à des conférences, regardez des TedX en ligne, rencontrez d’autres RH de secteurs bien éloignés du vôtre, découvrez un blog par jour, invitez des speakers, des experts, des formateurs, des chercheurs… et montez des cycles de conférences dans votre entreprise, participez à des MOOC, instaurez du reverse mentoring pour le top management mais pas que… soyez curieux et remettez en cause vos méthodes de travail, vos process, votre organisation, vos habitudes et vos certitudes. Faites du neuf, faites que 2015 ne ressemble pas à 2014…

happy new year RH

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestLinkedInViadeoPartager

Partage

A propos de l'auteur

Franck La Pinta

J’accompagne depuis plus de 15 ans un groupe bancaire de dimension international dans sa transformation liée aux nouvelles technologies et au digital. J’interviens notamment pour analyser les impacts et exploiter les opportunités de cette révolution numérique sur les process business, la relation client, les ressources humaines, le management, le marketing, la communication.

(1) Commentaire

  1. Merci pour toutes ces paroles recueillies !

    Chaque point abordé par les contributeurs est très intéressant et met bien en évidence les nouveaux enjeux des DRH en 2015 …

    Je vous invite à consulter cet article sur le sujet : Les nouveaux enjeux des DRH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *