MARKETING RH — 23 juin 2014

La communication RH externe se décompose en 3 types de communication, dont les objectifs sont distincts, avec des temporalités différentes. Il est important de bien les définir car cela conditionne les objectifs assignés, et donc les résultats attendus, l’allocation des ressources, la nature des contenus à poster, la tonalité à adopter, et bien sûr les outils qui seront utilisés.

La communication de recrutement : Elle a un objectif très opérationnel, à court terme : le sourcing. Cette communication se traduit par les offres d’emploi, qui ne participent pas à l’attractivité de l’entreprise, elles informent de l’existence de postes ouverts. Cette communication va être axée sur le poste et ses caractéristiques, sur les compétences techniques attendues ; il y aura peu ou pas d’information sur l’entreprise. La tonalité est plutôt informative et descriptive. C’est historiquement la plus ancienne forme de communication liée à l’emploi.

La communication employeur : Elle vise à développer l’attractivité de l’entreprise. Elle va porter un discours sur la valeur de l’entreprise en tant qu’employeur, sa culture, son organisation, bref son offre RH avec les bénéfices que cette entreprise peut apporter au candidat. On va être à la fois dans le registre de la séduction / émotion / projection (les témoignages de collaborateurs) et celui de la conviction (des preuves, des données chiffrées). On cherche à convaincre le candidat de rejoindre une entreprise, développer un sentiment positif, plus que de postuler à un poste. Comme la communication de recrutement, elle cible exclusivement les candidats. Le site « career », navire amiral traditionnel, entre dans cette catégorie. Il porte le discours RH, les arguments de la promesse RH, comme les réseaux sociaux, qui sont une extension de la présence numérique, avec des contenus plus chaud, d’actualité , que sur le site « career ».

La communication corporate RH : Elle a vocation à valoriser l’entreprise dans sa dimension d’acteur social sur le registre de l’emploi. La cible est ici bien plus large que les seuls candidats : l’entreprise s’adresse potentiellement à la société civile dans son ensemble. Cette communication va avoir des impacts directs sur le business pour les clients dont les critères de choix peuvent être influencés par cette posture axée sur l’emploi comme d’autres peuvent l’être sur le sujet de l’écologie. Elle va avoir un impact sur l’image globale. C’est aussi sur ce registre que l’on trouve les actions de « marque utile ». C’est également dans cette catégorie que l’on va retrouver les formes de communication qui vont développer l’attractivité en s’appuyant sur le sentiment de fierté d’appartenance.

On peut considérer que je suis à gauche dans du très court terme, et à droite sur du long terme, pour l’entreprise comme pour le candidat. Enfin, il apparait nettement que la communication corporate RH ne peut être le domaine réservé des départements Ressources Humaines.

 

 

Partage

A propos de l'auteur

Franck La Pinta

Responsable Marketing Web et RH 2.0, au sein d’un grand groupe bancaire. Artisan et partisan convaincu des vertus de l’entreprise 2.0, je suis à l’initiative d’un réseau social d’entreprise dédié aux professionnels RH.

(3) Commentaires

  1. Merci pour ce billet très intéressant. Il nous ouvre les yeux sur les nombreux rôles que joue un service RH. En effet, les ressources humaines ne se limitent pas à l’embauche et la gestion de paie !

  2. Article intéressant! Je reste néanmoins sur ma faim sur la communication corporate RH. Pouvez-vous parler un peut plus sur les actions de « marque utile »?

    • bonjour, je classe dans cette catégories toutes les initiatives qui par exemple donnent des conseils de carrière aux candidats, pour le sujet RH ; mais vous le retrouvez également dans les sites de conseils divers et variés pilotés par les marques : bricolage, santé, alimentation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>