COMPÉTENCES ET FORMATION START UP ET INNOVATION — 08 septembre 2015

Après UpToYouth et PAZAP, nous continuons notre découverte des start up RH avec Clustree. Clustree est une solution pour optimiser la gestion des talents et la mobilité interne grâce au big data.

Clustree a dès sa naissance réussi à séduire quelques bonnes fées du web. Fin 2014, sa fondatrice, Bénédicte de Raphélis Soissan a levé 600 000 euros auprès de business angels de renom, comme Xavier Niel, Frédéric Montagnon ou encore Jean-David Blanc. Ils ont sans aucun doute été séduits par les potentialités du big data appliqué aux RH, et par l’avance que semble avoir pris Clustree sur un sujet que les RH, à quelques rares exceptions, regardent encore avec circonspection, voire méfiance. Autant de raison de se pencher nous aussi sur Clustree. Entretien avec Bénédicte de Raphélis Soissan, CEO de Clustree.

043001-0046Bénédicte, quel est le constat de départ, ce qui vous a amené à lancer Clustree ?
L’idée de Clustree est née de mon propre besoin. Après plusieurs années dans le conseil, j’ai voulu me reconvertir. Les parcours sont très verticaux dans le conseil. Pour m’inspirer et nourrir ma réflexion,  j’ai analysé à la main plusieurs centaines de profils de professionnels similaires au mien (compétences, formation, secteurs d’activité etc.) pour identifier les métiers et les secteurs dans lesquels je pouvais évoluer.
Grâce à cette recherche j’ai très vite compris que cette analyse pouvait être très utile pour les particuliers, mais surtout que cette approche pouvait révolutionner le monde des RH en aidant les grands groupes à orienter leur gestion des talents et leur recrutement. Clustree apporte aux RH une aide à la décision et des éléments factuels sur les parcours qui existent à l’extérieur de l’entreprise et que les RH peuvent reproduire en interne.

Quel problème tente de résoudre Clustree ?
Aujourd’hui, les DRH des grandes entreprises sont confrontées à une multitude de nouveaux enjeux : une guerre des talents, un turnover subi parfois très important, une émergence de nouveaux métiers, notamment avec la révolution digitale, des référentiels de compétences qui se construisent pendant 2 ans et qui, une fois finis, sont obsolètes, etc.
Dans ce contexte, comment identifier les bons potentiels, développer les salariés sans les cloisonner, et accompagner l’émergence des nouveaux métiers ? En d’autres termes, comment développer une gestion des carrières qui réponde en même temps à la stratégie de l’entreprise et aux aspirations des collaborateurs ? Parallèlement, ces grands groupes continuent de raisonner dans une logique de clonage de profils lorsqu’ils construisent les parcours de carrière et gèrent leurs recrutements. Cela peut paraître rassurant mais cela ne peut répondre aux remises en cause profondes que le digital amène dans les business. Clustree, est une solution technologique big data qui va permettre aux RH de s’affranchir de ces problématiques pour se concentrer sur une prise de décision éclairée.
Nous analysons 25 millions de parcours de professionnels, dans le monde entier, pour s’inspirer de ce qui fonctionne et ainsi éclairer la gestion des talents et du recrutement chez nos clients. Clustree apporte aux sociétés les meilleurs modèles d’évolutions de carrière, de recrutement grâce aux possibilités qu’apporte le big data.

Quelle est la promesse de Clustree ? Et à qui s’adresse-t-il ?
Je suis convaincue qu’il est possible de changer la vie des gens en changeant les modes de fonctionnement des Ressources Humaines. Rester enfermé dans des parcours de carrière balisés et traditionnels n’est une bonne chose ni pour l’entreprise, ni pour les salariés. Il faut casser les process actuels qui génèrent du clonage, raisonner “out of the box”, tout en s’appuyant sur la réalité de millions de parcours de professionnels dans le monde. Aujourd’hui, l’analyse de ces données disponibles permet d’imaginer des transversalités et des passerelles nouvelles au sein des entreprises, et ainsi proposer des parcours motivants et variés aux salariés.

Capture clustreeQuels sont les bénéfices attendus pour les cibles ?
Les bénéfices sont multiples ! Clustree permet de repenser la fonction RH en la recentrant sur l’humain et en lui redonnant du poids face aux managers via un discours de preuve, et donc de s’affranchir des habitudes de clonage qui rassurent les managers. Clustree aide les entreprises à fidéliser les meilleurs talents en leur proposant le bon parcours au bon moment, contribuant ainsi à une amélioration de la motivation, tout en permettant d’optimiser les coûts de recrutement par l’identification de candidats internes pertinents pour un poste à pourvoir. Certains de nos clients nous indiquent ainsi une diminution de 30% des coûts de recrutement.

En quoi est-ce une innovation ?
Clustree est la première solution à mettre le big data au service du résultat pour aider les entreprises dans la gestion de leurs carrières.  Clustree permet, grâce à ses algorithmes développés en interne et aux 25 millions de profils de notre base, de révolutionner le monde des RH. La gestion des talents gagne en flexibilité et réactivité tout en se recentrant sur son coeur de métier : l’humain !  Notre positionnement est unique, car le marché ne rassemble aujourd’hui que deux types d’acteurs : d’un côté les éditeurs de SIRH et de l’autre, des outils utilisant le big data mais non dédié aux RH. Nous sommes à la frontière de ses acteurs en combinant analyse big data et focus RH.

Pouvez-vous vous présenter, quel est votre parcours professionnel ?
J’ai moi-même un parcours assez atypique. Universitaire, après des études en stratégie, mathématiques appliquées et économie, j’ai travaillé pendant près de 5 ans dans un cabinet de conseil en business développement, marketing stratégique et innovation. Mon projet de reconversion m’a amené à imaginer Clustree. Depuis, je continue à ne jamais me mettre de barrière : avoir un profil universitaire, signer un premier client sans encore avoir de produit, lever des fonds en étant seul fondatrice, sans produit ni équipe à l’époque (juillet 2014)…

Que faut-il en retenir ?
L’intérêt principal de Clustree est à mon sens de compléter ces matchings par les évaluations des collaborateurs d’une entreprise. En effet, il semble ainsi possible d’identifier des exemples de profils et de parcours qui ont réellement créé de la valeur pour l’entreprise mais aussi de contribuer à la satisfaction des collaborateurs. Clustree devrait ainsi permettre également d’identifier les hauts potentiels “cachés” dans l’entreprise, ou encore de repérer les profils atypiques, notamment ceux indispensables pour accompagner la transformation digitale des entreprises. Enfin, et c’est peut-être l’argument choc pour les RH, Clustree apporte aux équipes RH un outil d’aide à la décision, un moyen de factualiser et d’objectiver des décisions que les managers ont parfois du mal à accepter, et ainsi se positionner comme réel contributeur à la création de valeur de l’entreprise.

Pour découvrir Clustree

Interview de Bénédicte de Raphélis Soissan sur RTL : “l’invité 2.0” du 18 juin 2015 :

Share

Partage

A propos de l'auteur

Franck La Pinta

J’accompagne depuis plus de 15 ans un groupe bancaire de dimension international dans sa transformation liée aux nouvelles technologies et au digital. J’interviens notamment pour analyser les impacts et exploiter les opportunités de cette révolution numérique sur les process business, la relation client, les ressources humaines, le management, le marketing, la communication.

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *